21/05/2008

La saga de Kinarg le lézard

Ca y est, je l'ai revu, et pas plus tard qu'hier. D'abord, j'ai eu un doute, et puis j'ai bien regardé, et je peux vous assurer que c'est lui : même façon de grimper au mur, même façon de laisser traîner sa queue. Il faut croire qu'on l'a ramené avec nous dans les bagages. Qui ça ? Et bien, le lézard ! Le lézard-qui-nargue-et-qu'on-n'attrape-jamais. Ce perfide qui se faufile dans n'importe quelle anfractuosité après avoir mis en route mes instincts de chasseuse en me passant au ras du nez. Cette proie éternellement en fuite, mais capable de rester planquée pendant des heures. Moi, je dis "Mauvais joueur!". Et ma maîtresse qui le défend, avec ça ! Elle dit qu'il est mignon, qu'il faut le respecter, que c'est un vieux saurien. Tu parles ! C'est un jeune vaurien, oui ... Parfois, il passe son temps à circuler, et vaaoum dans un sens, et vaaoum dans l'autre. Non mais quelle nuisance, à la fin ! L'autre jour, n'y tenant plus, j'ai voulu lui couper la route entre les fraises et les oeillets dans le coin potager. Manque de chance, je n'ai eu que sa queue qui m'est restée sous la patte. Du coup, je me suis faite réprimander. Non, pas à cause de la queue du lézard. Ca, je crois que ma maîtresse ne l'a pas vue, ou qu'elle l'a prise pour une limace. Non, c'est surtout parce qu'après, j'ai été obligée de labourer un peu les semis avec ma truffe pour débusquer l'insolent. Ou peut-être parce que je suis rentrée au salon avec de la terre plein la truffe et que j'en ai mis partout. En vérité, j'avoue ne pas avoir bien compris ce qu'on m'a reproché. Vous savez quoi ? Je vais y retourner sur le champ ! Je verrai bien les réactions ...

13:09 Écrit par Caramelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.